Rosso : Fête des femmes new look

A l’instar des autres régions du pays le Trarza a célébré le 08 mars  en pompe. Région a vocation essentiellement agricole les femmes ont voulu mettre en exergue les potentialités agricoles. La nouvelle coordinatrice régionale, Khady Gaye a innové en organisant une foire de trois jours. Ainsi à la maison de la femme de Rosso les stands de différentes coopératives ont présenté une gamme variée de légumes et fruits et des produits artisanaux.

Durant ces journées qu’a duré la foire les femmes ont eu à débattre des difficultés rencontrées par leurs coopératives respectives, échanger des expériences, et suivre des exposés sur la santé reproductives, l’insertion des enfants en situation difficile etc. des thèmes qui les interpelle de prime abord.

Dans son allocution la coordinatrice régionale dira que  par cette exposition, les femmes veulent montrer leur implication et renforcer la dynamique associative et par ce amener les partenaires a adhérer à la politique du ministère de tutelle. Elle a aussi annoncé que désormais un prix sera décerné chaque année a la coopérative la plus méritante ; ce prix est constitué par un lot de matériel d’appui horticole. Les récipiendaires cette année sont les coopératives de Chegara Salame, Tambass1 et Lorrine El Veth, le matériel  a été remis au bénéficiaire par Sy Baba, délégué  régional du MAE.  De ces trois jours Khady Gaye, juge que  c’est une expérience positive car par leur dynamisme, les femmes du Trarza ont montré que malgré la faiblesse des moyens dont elles disposent elles contribuent tant soit peu à l’essor du secteur économique. Elle a déploré le manque des moyens et a souhaité que l’état fasse preuve encore plus d’attention à l’endroit des femmes. Par ailleurs elle a souligné les énormes difficultés auxquelles les coopératives de ces femmes sont confrontées, entre autre l’acheminement et l’écoulement des produits, la concurrence féroce des produits sénégalais et marocains, la saturation du marché, les taxes douanières. Si aucunes mesures d’allégement n’est prise le travail de ces femmes risquent de ne à rien servir. Quand aux solutions, la coordinatrice semble bien décidée à relever le défi. Déjà elle a un plan d’action dont elle a commencé l’initiation dans les quartiers en invitant les femmes à se regrouper sous des AGR, créer un comité de suivi et fixer des cotisations etc. 

NDIAYE

 

Drama Noise |
Le rugby et plain d'autre t... |
ASSOCIATION HISTOIRE MILITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | asiasialarabi
| Rêve Vole Vers Un Nouveau M...
| Les vidéos chocs de l'actu