Archive pour juillet, 2011

IPCD:Formation à Rosso sur les instruments juridiques de la libre circulation.

IPCD:Formation à Rosso sur les instruments juridiques de la libre circulation.  dans article ipcd%2006Le projet de promotion de la libre circulation et de l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest (espace CDEAO-Mauritanie) a été lancé le 23 juillet  à Rosso.  A cette occasion,les organisateurs ont tenu un point de presse dans les locaux de la commune.  M. Assane Ndiouck, Mme Aïssata Satigui Sy, présidente de l’IPCD  (Initiative pour la Promotion de l’Education Citoyenne et du Dialogue Politique) et M. Kane Mamadou Alhousseyni  ont décliné les objectifs de l’atelier  de formation sur les instruments juridiques de la libre circulation des personnes  et des biens dans l’espace CDEAO et la Mauritanie.

 

L’atelier de formation doit renforcer les capacités de trente  participants sur les instruments juridiques de la libre circulation.

Mme Sy présidente de l’IPCD a rappelé que c’est dans les locaux de la commune que son organisation avait célébré en mai 2009, l’anniversaire  de la convention internationale sur les droits des migrants et que depuis cette date le suivi était permanent avant d’exhorter les participants à s’approprier les instruments juridiques de la libre circulation et de s’impliquer dans la lutte pour leur application.

La Mauritanie on le sait ne fait plus partie de la CDEAO mais elle a un statut d’observateur et a signé des accords avec  des pays comme le Sénégal, le Mali, la Gambie. Il y a des traités spécifiques  qui réglementent les échanges commerciaux et la circulation des personnes. On sait que les populations subissent très souvent des contrôles à caractère discriminatoire qui touchent souvent à la dignité humaine.

Lors de la première journée, le consultant  Amadou Mamadou Dia a parlé de l’intégration dans l’espace ouest africain avant de développer les instruments juridiques de la libre circulation qui doivent servir à la mise en œuvre de la politique d’intégration définie par les Etats. M. Dia a ensuite présenté divers instruments juridiques de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CDEAO et la Mauritanie.

Pendant cet exposé, la présidente de l’IPCD et M. Kane Mamadou ont rendu visite notamment au commissaire de police de Rosso et au directeur régional de la sûrete pour expliquer l’objectif de leur mission.

La Rédaction

source mairierosso.org
Reportage Photos

ipcd%2006 dans article
ipcd%2002
ipcd%2017
ipcd%2018
ipcd%2047
ipcd%2016

Rosso : L’Unicef ‘éclaire’ des mahadras et des sites de rapatriés.

La mission de distribution (et d’installation) de kits solaire de l’Unicef en faveur de mahadras (écoles coraniques) et de sites de rapatriés se poursuit au Brakna après plusieurs jours au Trarza. La distribution des kits solaires entre dans le cadre du Programme éducation pour tous.

L’Unicef répond notamment à une requête du Pr. Fassa Yérim, maire de Rosso en faveur de plus de 20 mahadras (écoles coraniques) de la commune et de plusieurs sites de rapatriés. Le 4 juillet la mission s’était rendue avec Mme Diakhère Thièye première adjointe au maire et M. Mbodj El Hadj au PK 3, au PK 6 (rapatriés), au PK 9, à Dieuk, Tékech, Breun Gouyar puis Breun Darou (Mahadras).

La journée du 5 a été une véritable journée marathon : le technicien de l’Unicef est allé dans les localités situées à l’est de Rosso : Donghaye, Rosso Lycée, Garack, Taiba Maure, Tezaya, Chigara, Rabany, Thiambène.

La délégation d’accompagnement a rebroussé chemin quand elle a atteint les limites de la commune et la mission a continué vers des localités plus éloignées comme Gani, Djolly, Keke dans la commune de Tékane. Le 6 juillet la mission a repris l’axe Rosso-Nouakchott pour livrer et installer le matériel au PK 14-15, au PK 18-19, à Tounweïrat, à Bir Saada et enfin à Essaye Aleyat. Partout le chef de mission assisté par ses deux compagnons (Maouloud et Samba Diallo) a installé les kits au grand bonheur des bénéficiaires.

Dans toutes ces localités, la corvée du bois mort pour l’éclairage est finie. Les enfants des mahadras pourront désormais apprendre la nuit grâce à l’énergie solaire. L’Unicef contribue ainsi à l’atteinte des OMD et à la préservation de l’environnement. Après le Trarza, la mission a poursuivi sa route vers le Brakna où d’autres sites attendent les kits solaires qui changeront leur vie.

www.cridem.org Source :dembandiaye

Baba Maal chez Dimi Mint Abba

L’artiste sénégalais Baba Maal, accompagné de son manager Oumar Wade, de son Conseiller Spécial Talla Faye et de son chargé de Communication Demba Silèye Dia, a présenté ses condoléances vendredi soir, à la famille de Dimi Mint Abba, au domicile de la défunte à Tévragh-Zéina.

« Il est un devoir pour moi de rendre un hommage à Dimi Mint Abba. C’est elle qui m’a fait aimer la Mauritanie. La première fois que je l’ai rencontrée, on a longuement discuté sur la culture et la société mauritanienne. C’est à partir de cet instant-là que je me suis senti lié à la Mauritanie », a rappelé Baba Maal qui a été reçu au domicile de Dimi Mint Abba par Ahmed Ould Abba et par les membres de la famille de la défunte.

« Nous avons été très touchés par la disparition de Dimi Mint Abba. Comme nous restons des croyants, nous devons considérer qu’elle est toujours vivante et qu’elle laissera une histoire gravée dans la vie de la nation Mauritanienne. Par le biais de sa famille, nous allons poursuivre et renforcer voire consolider la relation qui existait entre Dimi Mint Abba et moi-même », a ajouté le leader du Dandé Léňol.

Ahmed Ould Abba, frère de Dimi Mint Abba, a annoncé la création d’une fondation portant le nom de Dimi Mint Abba en vue de perpétuer son œuvre musicale très riche et variée.

Babacar Baye Ndiaye dit leducdejoal

Déclaration

Dans un article intitulé ‘Rosso : des anciens cadres et militants du RFD rallient le MPR’ et posté le 3 juillet 2011, j’ai lu avec stupéfaction ceci :’ Le parti du député KHB, le MPR a reçu le ralliement des anciens cadres et militants du RFD de Rosso. Ces cadres se nomment Oumar Ould Mahmoud, Ba Isma, Diariatou Sy. Ils sont conseillers municipaux de la ville de Rosso. Ils étaient membres de la section du RFD de Rosso. Accompagnés par d’autres militants, ils sont « venus affirmer leur adhésion totale et entière au MPR ». Ils ont été accueillis à la résidence « La Case » par Kane Hamidou Baba, président de ce parti.’

Je viens par la présente déclaration apporter un démenti catégorique à cette information. A ma connaissance, il n’y qu’une seule Diariatou Sy, conseillère municipale RFD à la commune de Rosso. Je n’ai jamais démissionné du RFD, je ne suis jamais allée à la résidence ‘La Case’ et je n’ai jamais adhéré au MPR. Par conséquent tout ce qui est dit dans l’article ne m’engage pas. Je ne sais pas si les deux autres conseillers municipaux cités dans l’article ont rejoint le MPR ou non mais je voudrais rappeler comme il est dit du reste dans l’article qu’ils ne sont plus membres du RFD depuis 2009. Il ne s’agit donc pas de défections du RFD au profit du MPR.

Drama Noise |
Le rugby et plain d'autre t... |
ASSOCIATION HISTOIRE MILITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | asiasialarabi
| Rêve Vole Vers Un Nouveau M...
| Les vidéos chocs de l'actu