Rosso victime de sa jeunesse

20 septembre 2012

humeur

Pour qui connait Rosso ce titre le mettra en furie et il ne résistera pas à l’envie de lire ce papier.
Il est vrai que Legwarib( entendez Rosso) a donné à ce pays ces premiers cadres et continue à
donner le meilleur de lui même. Mais aujourd’hui une certaine frange de la jeunesse en mal de
repère mélange Angleterre et pomme de terre.
Jadis la jeunesse de Rosso constituait le fer de lance de la ville. Une jeunesse éduquée au service de
la communauté et du développement de sa ville , qui faisait peu cas des dissensions politiques
ethniques ou tribales. Aujourd’hui c’est tout le contraire a chaque coin de la ville on trouve une
association de jeunesse d’un tel ou d’un tel homme politique. Comme si la ville était le chasse garde
des politiciens. Cet émiettement d’énergie loin de servir la ville l’a plongée dans une profonde
léthargie. Aucune initiative sérieuse ne peut aboutir car chacun y voyant une manipulation de l’autre
camp. Seule quelques associations apolitiques continuent de mener des activités au bénéfice de la
ville.
Le point d’orgue a été atteint lors du festival régional de la jeunesse; alors que les délégations des
différentes moughatas défilaient à la tribune officielle un convoi de voitures chargés des jeunes
perturbe la cérémonie et la délégationn de Garack est renvoyée manu miltari pour laisser la place au
convoi. Sur un fond de musique Rock’n roll le camion sonorisé deverse ses decibels alors que le
présentateurs ( un jeune en mal de sensation)s’époumonait c’est la jeunesse de Mohcen ( sénateur de
Rosso) c’est la jeunesse de Ba Madine ( D.G de l’ANAIR) c’est la jeunesse de Bamba Ould
Dramane ( Ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme) c’est la jeunesse de Mame Djiby et
à aucun moment il n’a été question de la jeunesse de Rosso.
Cette nouvelle mentalité de la jeunesse nous prouve si besoin était le bas degré de culture de ces
jeunes d’aujourd’hui qui fonce tête baissée dans les combines politico politiciennes.
Libre a chacun d’adhérer ou d’appartenir à une tendance politique mais quand on y va rien que pour
les prébendes, mu par des intérêts personnels alors là Rosso attendra longtemps pour recouvrer son
charisme et sa notoriété d’antan
Feu Moctar Ould Daddah disait « la Mauritanie sera ce qu’en fera sa jeunesse » ceci est valable aussi pour Rosso, hélas on risque d’attendre encore et encore.

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Drama Noise |
Le rugby et plain d'autre t... |
ASSOCIATION HISTOIRE MILITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | asiasialarabi
| Rêve Vole Vers Un Nouveau M...
| Les vidéos chocs de l'actu