Archive pour août, 2013

Droit de reponse

 

Droit de reponse dans Declaration photo01431-300x240

Suite a l’article paru sur Cridem et intitulé « MPR Rosso : comme d’habitude, ceux qui ont trahi la bonne cause !», M. Ba Isma Kalidou a fait la déclaration suivante au nom de son groupe (Oumoul Khairy mint Ely, Abbas Diallo, Maimouna Abdallahi, Ely Ba, Mahmoud Sy, Demba Mbodj, Aboubakry Diop, Mariem mint Ely, Coumba Traoré, Demba Traoré) : « je suis conseiller municipal a la commune de Rosso, président de la commission de Demal Deuk, commission fondée depuis 1983, je suis également membre de la commission de l’enrôlement.

Je tiens à faire un démenti formel mon groupe et moi. En effet nous avons rallié le MPR en 2010 mais nous avions à l’époque posé des conditions ; or pendant trois ans nous avons travaillé avec nos propres moyens sans le moindre sou du parti. Et puis avant de quitter nous avons tenté de discuter avec les membres du parti mais la discussion a tourné court et  nous avons décidé de rallier l’UPR.

Les raisons  qui nous ont poussé à rallier  l’UPR  ne sont pas mercantiles comme l’affirme l’article.

Le problème de Demal Deuk est fondamental pour nous ; tous nos efforts vont dans le sens de sortir notre quartier de la précarité et pour ce, nous ne ratons aucune occasion de poser le problème a toute autorité de passage a Rosso. Et lorsque le président Aziz est venu à Rosso nous lui avons soumis le problème avec des pistes de solutions et il nous a donné entière satisfaction. En plus nous avions une liste de quatre cent cinquante sept omis et le président a tout réglé. Et c’est suite à cela que nous avons décidé de rallier l’UPR et de soutenir le président dans son entreprise de construire un état moderne, que cela déplaise à nos compagnons d’hier ou non nous, nous cherchons à développer notre quartier, notre ville et au delà notre pays.

J’ai fait plusieurs années dans l’opposition et ce n’est pas pour le plaisir de s’opposer mais c’est par principe ;  les raisons invoquées par nos détracteurs n’ont aucun fondement sauf de vouloir nuire.

Le combat politique est un long chemin semé d’embuches et des coups bas de ce genre ne nous surprennent pas..

Ba Isma Kalidou

Le collège de Rosso 1 sera-t-il reconstruit ? – [PhotoReportage]

Par lettre visée en référence, vous nous avez fait part de l’état critique des salles de classe du collège n°1 deRosso qui pourraient constituer un danger pour la vie des élèves et du personnel d’encadrement et d’enseignement.

Dans ce cadre, j’ai l’honneur de vous informer qu’une mission conduite par le Directeur des Bâtiments et Equipements au sein de mon Département s’est rendue sur le site le 10 mai 2013 à l’effet d’une expertise des ouvrages et de proposer des solutions idoines pour pallier ainsi aux désagréments causés par leur dégradation.

Il ressort de son constat la nécessité de reconstruire les bâtiments du Collège qui ne respectent strictement aucune norme minimale de confort, d’hygiène et de sécuritéEn conséquence, j’ai instruit mes services compétents à l’effet de prendre les dispositions nécessaires pour la reconstruction de ce Collège dès que les locaux seront libérés.

Ceci est la lettre 181/ 2013 / MHUAT adressée au ministre délégué auprès du ministre d’Etat à l’Education Nationale chargé de l’enseignement secondaire. C’était à propos du Collège de Rosso 1 où durant toute l’année scolaire 2012-2013 plusieurs centaines d’élèves ont étudié dans des salles délabrées avec des étais pour soutenir un plafond qui menaçait de s’écrouler.

A l’époque Cridem a attiré l’attention des autorités en publiant un article intituléCollège de Rosso 1, chronique d’une catastrophe annoncée. Il a fallu attendre le mois de mai pour qu’une mission vienne constater l’état de l’établissement.

De fait le collège de Rosso 1 a composé avant tous les autres établissements de la région ; les épreuves du BEPC et baccalauréat qui devaient s’y dérouler ont été délocalisées à l’école Mairie mais trois mois après que les locaux soient libérés il n’y a pas eu le moindre signe du démarrage des travaux de réhabilitation.

A quelques semaines de la rentrée, voilà qu’un des bâtiments délabrés a rendu l’âme. Rendons grâce à Dieu, le bâtiment ne s’est effondré en pleine année scolaire car au collège les effectifs sont généralement de plus de 100 élèves par classe.

Après ce bâtiment ce sera bientôt le tour des classes où les étais soutiennent les plafonds depuis octobre 2012. A moins de 5 semaines de la rentrée, on est en droit de se demander dans quelles conditions le collège de Rosso 1, le plus grand établissement secondaire du Trarza va démarrer.

Djigo Aboubakry

Avec Cridem, comme si vous y étiez…

Drama Noise |
Le rugby et plain d'autre t... |
ASSOCIATION HISTOIRE MILITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | asiasialarabi
| Rêve Vole Vers Un Nouveau M...
| Les vidéos chocs de l'actu