Rosso : Campagne avant l’heure

Aziz n’a pas attendu le lancement officiel de la campagne pour ratisser le terrain ; déjà ses ministres sillonnent le pays pour des missions qui ne sont que de façade.

Le ministre de la pêche et de l’économie maritime était à Rosso hier en compagnie d’une forte délégation. Officiellement il est venu pour s’enquérir des problèmes de l’enrôlement.

Il a tenu une réunion avec les populations à la maison de la femme, en présence des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya. Le leitmotiv de toutes les interventions était le paiement de mille ouguiya pour récupérer la nouvelle pièce d’identité. Une vieille dame vendeuse de cure dent  a dit qu’elle est incapable de récupérer sa pièce car les revenus journaliers ne couvrent même pas les besoins alimentaires de sa famille. D’autres ont évoqués le problème de la justice car souvent pour certains papiers ( certificats de décès, mariages etc…) l’état civil les renvoie au tribunal et là c’est un véritable parcours du combattant on a l’impression qu’il y’a une volonté délibérée de blocage . ou c’est le procureur qui n’est pas là, pendant l’hivernage le tribunal fonctionne par intermittence, ou c’est le juge. Ce qui est sûr pour faire signer le moindre papier il faut s’armer de beaucoup de patience.

Malheureusement cet état de fait est récurrent à Rosso, et d’ailleurs un des intervenants le soulignera, je le cite « on dirait que dans ce pays il n y a pas une administration centrale , ce qu’on nous dit est impossible à Rosso on l’obtient à Atar, et ce qui n’est pas valable a Kaédi est validé à Zouerate »

Mais  le ministre a manqué de décence , alors que l’intervenant posait le problème il est sorti pour répondre au téléphone sans s’excuser au préalable ; a son retour il était en discussion avec le wali alors que l’on posait le cas d’une femme qui à décédé  suite à un accouchement ; cette attitude desinvolte  prouve si besoin était que nos gouvernants se soucient  peu des problèmes du mauritanien lambda mais qu’ils sont là pour faire réélire le Boss et tout le reste n’est que de la poudre aux yeux. N’empêche  façonné par vingt ans de suivisme aveugle il n’est pas facile de se départir de certaine attitude nocive. La plupart des intervenants (rescapés du PRDS, jeunes en quête de promotion, fossiles politiques) ne cessaient de faire les louanges du Président et de son gouvernement, certains sont allés jusqu’ à dire que la Mauritanie n’a existé qu’avec Aziz et avant lui c’était le néant. Comme au temps de Maouiya  on applaudis à l’évocation du nom du président  on lance des youyous  et les plus zélés vont jusqu’à crier « Nasssara hou Allahou ».

Il faut reconnaitre qu’à l’actif du président  un bilan acceptable que même ses irréductibles   adversaires lui concèdent mais est ce une raison de l’ériger en demi dieu ?

 

Laisser un commentaire

Drama Noise |
Le rugby et plain d'autre t... |
ASSOCIATION HISTOIRE MILITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | asiasialarabi
| Rêve Vole Vers Un Nouveau M...
| Les vidéos chocs de l'actu