et une Docteur de plus

 

IMG-20160222-WA0003 IMG-20160222-WA0000

Notre société longtemps réticente à l’éducation des filles a depuis un certains lâché du lest sur ce point. Mais souvent les filles ont rarement la chance de pousser leurs études loin à cause des contraintes socio économiques, ou alors si elles réussissent elles sont accaparées par les charges familiales. Certaines pourtant se lancent dans des domaines jusque là qui était un peu les chasses gardes des hommes. C’est le cas de Soukeina mint Moctar qui vient de soutenir sa thèse de  Doctorat a Dakar, spécialité Chimie et Biochimie des produits naturels, Etudes de l’ effet de doses  croissantes de Chlorure de Sodium ( NaCi) sur le comportement métabolique et agronomique de quelques variétés de riz en Mauritanie(oryza sativa L.) le sujet a dire vrai  est d’une importance capitale  car il entre en droite ligne dans les préoccupations des milliers d’agriculteurs le long de la Chemama ( vallée). Originaire de Keur Macene cette fille du terroir a  en fait grandi au nord (Nouadhibou) où elle fait ses etudes primaires avant de revenir a Rosso et d’y decrocher son baccalaureat en 2003. Elle s’oriente alors vers la faculté de science où elle decroche une maitrise en biologie.

Sa maitrise en poche, elle s’inscrit a l’UCAD pour faire un DEA en chimie et biochimie de produits naturels. Aujourd’hui ses efforts sont couronnés de succès. Fidele a sa chemama natale Soukeyna est vacataire a l’ISET ou elle enseigne en attendant de trouver mieux. Son plus grand souhait est de pouvoir mettre en pratique ses connaissances pour booster le secteur agricole qui ces derniers temps est  dans une impasse.

 

Drama Noise |
Le rugby et plain d'autre t... |
ASSOCIATION HISTOIRE MILITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | asiasialarabi
| Rêve Vole Vers Un Nouveau M...
| Les vidéos chocs de l'actu