Rosso : branle bas de combat

le referendum pour la révision constitutionnelle mobilise les tenorsde la politique a Rosso. le vent serait il entrain de tourner?

le tout  puissant sénateur de Rosso et président du sénat serait il entrain de perdre la main a Rosso?  Tout porte a croire qu’après le referendum le paysage politique sera fortement remodelé.

pour battre campagne l’équipe choisie par le rais ne comporte pas de membre de la tendance du senateur.  Elle est dirigée par l’inoxydable Ahmed Salem Douah, Slma ould Meine, Mame Djiby Diouf ( ex tendance Mohcinine), le richissime homme d affaire et députe Moutaly. et certaines rumeurs rajoutent a cette liste l’ancien maire de Rosso Yerim Fassa,  Cheikh ould Maouloud , ancien maire de Jidrel Mohguen.

le choix  de cette tendance au détriment de celle du sénateur laisse perplexe. par ailleurs dans le même sillage un mouvement s’est créé qui se fait appeler « El Woujehas » , littéralement les notables, présidé par Cheikh ould Hamden. Il réunit en son sein  bon nombre de laisser pour compte . leur objectif rendre a Rosso « son Droit ». ce mouvement fait a penser a la même  entité (les cadres de Rosso) tremplin qui a propulsé le sénateur au devant de la scene politique. mais comparaison n’est pas raison . le mouvement des Woujehas est constituée de têtes qui ont été de toutes les sauces politiques et pratiquement peu ont une virginité politique. Même si aujourd’hui il peut fédérer son lendemain politique est incertain

lors du meeting ftour organisé par le président de la section de Rosso, Chrive ould Boughouba, Ahmed Salem Douah n’y est pas allé avec le dos de la cuillère  « les nuages qui obstruaient le ciel de Rosso vont se dissiper sous peu, l’injustice, la marginalisation ne seront plus qu’un mauvais souvenir. » a sa suite Mame Djiby Diouf dira  » Rosso est a mis le passé derrière lui « 

a noter que lors de ces ftours meeting la tendance du sénateur est faiblement représentée voire absente.

pour certains observateurs depuis la déroute de l’UPR aux législatives et aux municipales la main mise du sénateur a subi un sérieux coup;  Rosso votera a coup sur oui non par adhésion à la révision constitutionnelle mais plutôt pour s’affranchir de la tutelle de plus en plus pesante du Sénateur.

Rosso est en pleine mutation politique, à l’approche des législatives et des municipales aucune figure n’ émerge encore pour focaliser les voix ou faire l’objet d’un consensus.

 


Répondre

Drama Noise |
Le rugby et plain d'autre t... |
ASSOCIATION HISTOIRE MILITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | asiasialarabi
| Rêve Vole Vers Un Nouveau M...
| Les vidéos chocs de l'actu