Rosso : célébration de la journée mondiale de l’enseignant

La COMEDUC (coalition des organisations mauritaniennes pour l’éducation) via son antenne régional a Rosso a célébré la journée mondiale de l’enseignant ce samedi 9 décembre 2017. Etaient conviée a cette manifestation, toute la famille scolaire (Enseignants, APE) ainsi que les autorités administratives.

Dans son mot de bienvenue le coordinateur régional Bah Aboubakry a adressé ses plus vifs remerciements aux participants, et a magnifié l’enseignant dont la règle d’or , dira t il est la disponibilité et serviteur de la patrie son patronyme et ce malgré un environnement hostile et semé d’embuches.

L’enseignant fait face a des multiples problèmes certes, mais il faut avoir le courage de les identifier et non les occulter, chercher des solutions aux plus urgents.

A sa suite le président de la COMEDUC Sidi ould Idoumou ould Bouhdida a donné les raisons de la décentralisation et le choix de Rosso résulte du dynamisme de sa société civile.

Il a fait un bref aperçu de l’organisation avant de revenir sur le contexte de la célébration de cette journée. Il s’est excusé du décalage car la date de la journée mondiale est le 5 octobre mais la comeduc faute de moyens financiers n’as pu la célébrer que maintenant

Le thème sous lequel est célébré la journée cette année est : Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants. Le président est revenu sur l’aspect autonomie car dira t il c’est la ou le bas blesse. Les enseignants sont en manque cruel d’autonomie autant financière, professionnelle et humaine. Et cela résulte d’un dédain du savoir et de cause a effet une moindre considération de l’enseignant. Or l’enseignant est en amont et en aval de tout processus de développement.

L’outiller et lui donner les moyens nécessaires pour mener a bien sa tache, c’est garantir un développement pour le devenir de l’Humanité.

Apres le discours du président un exposé faisant l’historique de la journée et les recommandations s’y affairant a été présenté par Sy Mamadou Ghaly et Djiby Baye Sih. A leur des sketches portant sur le rôle de l’enseignant dans la societe et le peu d’importance qu’accordent les gouvernants a son autonomie, ont été présenté.

Et dans un échange fructueux et serein les participants ont débattu de tous les problèmes sans se voiler la face et ont proposé des pistes de solutions qui seront adjointes au cahier de charge de la comeduc.

Il est a noter qu’aucun représentant de l’autorité n’a fait le déplacement, il est en de même pour les élus, et cerise sur le gâteau ni le DREN ni l’IDEN n’ont assisté a cette illustre assemblée.

Annexe

Le 5 octobre, comme chaque année depuis 1994, la Journée mondiale des enseignants commémore l’anniversaire de la signature de la Recommandation OIT/UNESCO concernant la condition du personnel enseignant (1966) dont le 50ème anniversaire a été célébré l’an dernier. La Recommandation de 1966 constitue le principal cadre de référence portant sur les droits et les responsabilités des enseignants à l’échelle mondiale.

Cette année, la Journée mondiale des enseignants marque aussi le 20ème anniversaire de la Recommandation de l’UNESCO concernant la condition du personnel enseignant de l’enseignement supérieur (1997). Cette catégorie de personnel est souvent oubliée dans les débats sur le statut des enseignants. À l’instar de leurs collègues du pré-primaire, du primaire et du secondaire, les enseignants de l’enseignement supérieur composent une profession qui nécessite des connaissances spécialisées, des aptitudes particulières et une compétence pédagogique.

En 2017, la Journée mondiale des enseignants aura pour thème « Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants », faisant écho au thème de 2015 ; ce dernier, suite à l’adoption des nouveaux Objectifs de développement durable (ODD) en septembre 2015, réaffirmait que l’autonomisation des enseignants constituait la première des priorités dans toutes les stratégies de développement et de l’éducation.

La Journée mondiale des enseignants est célébrée chaque année à travers le monde, réunissant les gouvernements, les organisations bilatérales et multilatérales, les ONG, des représentants du secteur privé, les enseignants et les experts du domaine de l’enseignement. Avec l’adoption de l’ODD 4 sur l’éducation et de la cible 4.c dédiée aux enseignants, reconnaissant le rôle clé qu’ils jouent dans l’accomplissement de l’Agenda Éducation 2030, cette Journée est devenue l’occasion de pointer les réalisations et de réfléchir aux moyens de s’attaquer aux défis qui subsistent dans la promotion de la profession enseignante, notamment que la pénurie aiguë d’enseignants. En effet, selon l’Institut de statistique de l’UNESCO, le monde aura besoin de 69 millions d’enseignants pour parvenir à l’universalisation de l’enseignement primaire et secondaire d’ici à 2030.

Laisser un commentaire

Drama Noise |
Le rugby et plain d'autre t... |
ASSOCIATION HISTOIRE MILITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | asiasialarabi
| Rêve Vole Vers Un Nouveau M...
| Les vidéos chocs de l'actu