Archives pour la catégorie humeur

Pourquoi a t on peur des émigrés?

Depuis  le debut de la guerre en Syrie le flot des refugiés ne cesse de grossir. ,et ce malgré les risques et les dangers inhérents à cette longue route vers l’exil.Aujourd’hui l’Europe se mobilise non pour venir en aide à ces pauvres heres mais plutot pour betonner ses frontières et renforcer sa legislation anti migration. Mais ce que l’Europe et l’Occident en général oublie que ce phenomene n’est que la resultante de leur politique au proche et  moyen orient.

le conflit Israelo- Palestinien , la chute de Kadaffi, la destruction de l’Irak ….etc  additionnez tout et vous obtenez la bombe a retardement qui vient d’exploser et a donné naissance au taliban, Aqmi, EI et d’autres mouvement qui surfent sur l’Islam radical.

Mais le plus étonnant ce que l’Europe a oublié que le mouvement migratoir est un processus indeniable dans la naissance des nations des civilisations , et qu’on arrete pas la mer avec les paumes de la main

« Nouvelles d’Ailleurs : Histoire de gosiers… » :

Le site du Calame étant un peu ..enrhumé ( problèmes techniques) voilà quand même ma chronique : « Nouvelles d’Ailleurs : Histoire de gosiers… » :
« Nous sommes un pays de fiestas, de joyeux lurons et de drôles de drilles… Un rien et, hop, vamonos, clap clap, flonflons, supporters remontés, gosiers encore plus remontés… ; habitude locale fort exotique que la vue de tous ces gosiers en forme. Nous sommes le pays des gosiers à vocalise.
Soit : un gosier qui ne vocalise pas n’est pas un gosier digne de ce nom. Le fait que ce gosier soit placé entre nos 2 oreilles fait de lui et un louangeur et un « applaudisseur ». Si vous n’y croyez pas, Z’avez qu’à regarder, lors d’un meeting, d’une campagne électorale, d’une sortie présidentielle ou « ministrée », l’activité de tous les gosiers en présence. Une mer de gosiers, la Mère de tous les gosiers, Père en prime, tribu obligatoire, arrières grands parents réveillés de parmi les morts et ancêtres fondateurs en lévitation….
De tribus en tribus, de villages en villages, les gosiers des Nous Z’Autres se reconnaissent à leur passion pour le clan, les autorités locales le groupe originel, lui même Oncle de tous les groupes (nous pourrions, pour plus de parité y rajouter Tante de tous les groupes.. Mais laissons la tata à la cuisine).
Nos gosiers, avant d’être de simples organes chanteurs, sont des armes politiques terriblement efficaces….
Nous héritons de ces gosiers lors de nos dégringolades dans notre vaste monde ; amoureusement transmis par des lignées d’illustres ancêtres qui ont, patiemment et avec la ténacité légendaire de ceux qui survivaient en milieu hostile, entretenu, lubrifié, perfectionné l’Art du Gosier, tout comme ils ont perfectionné l’art du manger… Chanter et manger, telles sont nos deux mamelles.
D’accord, chez certains on chante plus que l’on ne mange…C’est une question de positionnement sur l’échelle alimentaire : tout en haut les gosiers VIP, qui mangent, qui chantent et qui peuvent faire les 2 à la fois, sacrés veinards. En bas de l’échelle les gosiers qui chantent…. sans manger ; paraît que la misère ça s’apprend et que l’on s’y habitue…. Et puis, ce n’est pas à moi de redéfinir l’échelle alimentaire…. C’est comme ça : il y a les prédateurs, les grands chasseurs et il y a les « tout en bas », ceux qui, pour pallier, sûrement, au manque de nourriture, ont développé l’art de la course et du zig zag…. De toutes les façons nos savants ont entériné depuis tellement longtemps ces strates du Gosier et du Manger que ça en est devenu une vérité première, nièce ( encore la famille????) de toutes les vérités…
Entre le prédateur d’en haut et le gibier d’en bas, il y a tout un monde de gosiers en recherche d’identité…perdus dans une zone grise, un no man’s land brumeux de la bataille du manger et du chanter. Après la pluie ces habitants des confins de notre territoire arrivent à chanter et à manger en même temps…Le surlendemain de la pluie, il ne reste plus, souvent , que le chanter….
Et, dans toute cette cartographie de nos gosiers nomades, il y a une catégorie hors compétition, de gosiers typiques : le gosier politique…
N’oublions pas le Gosier premier, à l’origine de tous les big bang, faiseur de pluie et grand marabout : celui de l’homme qui habite la présidence….
Nous avons connu le gosier civil, puis le gosier militaire, puis le gosier nouveau civil ancien militaire, puis le nouveau militaire ancien civil, puis le commerçant devenu président, puis le militaire civil et militaire à la fois….
C’est que ça sert de posséder un gosier puissant de tout puissant : d’un, ça permet de parler à la radio lors des coups d’état ; de deux ça permet de déclamer que le plus fort a gagné la bataille des gosiers, le gosier servant là de relais de l’Histoire en remplaçant l’ancêtre du téléphone portable, le t’bol, annonciateur des grandes nouvelles….. L’annonce est toujours faite dans une ambiance surréaliste : toujours autant de monde autour du gosier victorieux, chacun activant son gosier à qui mieux mieux, se moquant de celui qui, malheureusement, en ces jours de « Le meilleur d’entre nous a gagné », s’est réveillé avec une pharyngite de derrière les palmiers et qui ne peut que croasser l’hymne des gosiers qui se respectent…. : « Vive..Vive…. Longue Vie….Que Dieu protège notre Sultan….Vive la Direction très éclairée et éclairante…Vive l’électricité faite homme…. La bénédiction sur notre guide éclairé, sa famille, ses descendants, ses ancêtres et même ceux que l’on ne connaît pas… Vive le gosier royal »….
Bien sûr, comme à tout congrès de gosiers il y a les gosiers « déjà vu », les intermittents du spectacle, les experts en camouflage, ceux qui ont trimbalé leurs gosiers à toutes les victoires… Ce sont les gosiers nomades, touchants rappels de nos us et coutumes locales…
Je ne parlerai pas des gosiers amoureux : ceux là vocalisent « Madame, d’amour vos beaux yeux mourir me font », câlinent, experts en roucoulades…..
Il y a aussi les gosiers râleurs, toujours en train de rouspéter après tout et n’importe quoi : les mouches, les cafards, les boutiquiers, les impôts, la Somelec, les voisins, le ciel, la pluie, le soleil, la guetna, les haricots, moi, les maux de ventre, la belle mère….Ils n’ont d’autre utilité que d’amuser la galerie….
Il y a les gosiers hybrides, une fois là, une fois ici, si tant est que je puisse vous définir ce qu’est un ici et ce qu’est un ailleurs.. Etant donné que nous sommes toujours l’ailleurs d’un ici et vis et versa, ou, comme on dit dans ma tribu à gosiers guerriers, « regardons vers le Nord Ouest », laissons donc ces gosiers là à leurs cartographies des là bas, ici, à côté, tout près, loin, très loin, derrière la dune après l’arbre en boule, au coude du marigot, etc etc….
Une nouvelle race de gosiers est apparue sur le marché déjà fort encombré des gosiers à usage des Nous Z’Autres : le gosier indigné, réclamant, de gosiers en gosiers, la mort pour un pauvre type…Ces gosiers là apparaissent après la prière du Vendredi….Ce sont les derniers arrivés dans notre monde de gosiers de fêtards…. Nous ne les avons pas encore vraiment testés mais il semble qu’ils sont dans un état de marche impeccable, puissants…. L’indignation vertueuse boostant ces gosiers là, nous ne pouvons que les entendre…
Passons sur ces gosiers quelque peu antipathiques….
Bientôt (cela devait se faire ce lundi mais, les voies du gosier impérial étant impénétrables, il y a report, mot à la mode) nous aurons le nouveau gosier de l’Assemblée dite nationale, fraîchement achalandée, prête à accueillir plein de gosiers à une seule voix…. Exit les anciens gosiers défraîchis qui ont usé leurs vocalises plus qu’il n’était décidé par la loi. Bienvenue aux nouveaux gosiers….
Et, dans quelques mois, on sera invité au grand bal des gosiers présidentiables….entourés de leurs gosiers applaudisseurs…
Et on recommencera les grands congrès de gosiers…
C’est ainsi : chez Nous, les Nous Z’Autres, tout n’est que question de gosiers… C’est cela qui fait notre charme attractif…. : les zigzags, les militaires, les gosiers et…moi.
Salut
Mariem mint DERWICH »

une journée dans un BV

2008-02-18 05.07.31                                                                                                                                                                                                                                                                        un bureau de vote ça a une independance totale et dans le guide juridique remis par la CENI il y est écrit: un bureau de vote est une institution independante, une juridiction temporaire aux pouvoirs étendus en matiere de vote;

c’est le chasse gardé du tout puissant président du bureau  à qui toutes les prérogatives sont accordées , en fait c’est une république AUTONOME le temps que dure le vote. on ne peut y entrer que muni d’un mandat dument signé par la CENI; le président à droit de vie ou de mort sur tout ce qui se trouve à l’intérieur(les assesseurs, les urnes , les représentants des partis, les bulletins de vote et même l’électeur qui des qu’il franchit le seuil du tabernacle tombe sous sa juridiction.

Bref cette journée est celle des présidents, certains se croit investit d’ une mission divine et que sans eux nous ne verrons pas le bout du tunnel.

Les urnes c’est l’expression d’un choix mais un President peut en cacher un autre.

Ces élections là

Chez nous une é2013-06-27 10.50.33élection est par définition source de tiraillement de division et surtout d’une mobilisation sans précédent de la tribu.

Mais ces élections là il y a une partie de la tribu qu’on appelle « radicale » qui  a décide de rester en dehors du jeu alors que faire de ces milliers de voix restées en rade? Alors que l’autre partie, dite modérée y participe. De facto ce 23 novembre on s’est réveillé avec un pays de facto divisé en deux : les votants et les boycotistes .

Les premiers après deux semaines intenses de campagne électorale n’arrivent plus à tenir sur pied alors que les autres se prélassent dans leurs matelas en attendant le verdict des urnes qui pour eux est connu d’avance.

Et dans les deux cas chacun d’eux a accompli son devoir civique. Lol

Le devoir civique est un acte à plusieurs variantes et qui dépend du lieu, du temps et surtout  de la nature du pouvoir en place

Rosso victime de sa jeunesse

Pour qui connait Rosso ce titre le mettra en furie et il ne résistera pas à l’envie de lire ce papier.
Il est vrai que Legwarib( entendez Rosso) a donné à ce pays ces premiers cadres et continue à
donner le meilleur de lui même. Mais aujourd’hui une certaine frange de la jeunesse en mal de
repère mélange Angleterre et pomme de terre.
Jadis la jeunesse de Rosso constituait le fer de lance de la ville. Une jeunesse éduquée au service de
la communauté et du développement de sa ville , qui faisait peu cas des dissensions politiques
ethniques ou tribales. Aujourd’hui c’est tout le contraire a chaque coin de la ville on trouve une
association de jeunesse d’un tel ou d’un tel homme politique. Comme si la ville était le chasse garde
des politiciens. Cet émiettement d’énergie loin de servir la ville l’a plongée dans une profonde
léthargie. Aucune initiative sérieuse ne peut aboutir car chacun y voyant une manipulation de l’autre
camp. Seule quelques associations apolitiques continuent de mener des activités au bénéfice de la
ville.
Le point d’orgue a été atteint lors du festival régional de la jeunesse; alors que les délégations des
différentes moughatas défilaient à la tribune officielle un convoi de voitures chargés des jeunes
perturbe la cérémonie et la délégationn de Garack est renvoyée manu miltari pour laisser la place au
convoi. Sur un fond de musique Rock’n roll le camion sonorisé deverse ses decibels alors que le
présentateurs ( un jeune en mal de sensation)s’époumonait c’est la jeunesse de Mohcen ( sénateur de
Rosso) c’est la jeunesse de Ba Madine ( D.G de l’ANAIR) c’est la jeunesse de Bamba Ould
Dramane ( Ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme) c’est la jeunesse de Mame Djiby et
à aucun moment il n’a été question de la jeunesse de Rosso.
Cette nouvelle mentalité de la jeunesse nous prouve si besoin était le bas degré de culture de ces
jeunes d’aujourd’hui qui fonce tête baissée dans les combines politico politiciennes.
Libre a chacun d’adhérer ou d’appartenir à une tendance politique mais quand on y va rien que pour
les prébendes, mu par des intérêts personnels alors là Rosso attendra longtemps pour recouvrer son
charisme et sa notoriété d’antan
Feu Moctar Ould Daddah disait « la Mauritanie sera ce qu’en fera sa jeunesse » ceci est valable aussi pour Rosso, hélas on risque d’attendre encore et encore.

De A a Z

De A à Z par Tabane P comme Primes. La ministre de l’éducation l’a précisé récemment dans un point de presse,  les primes seront considérablement augmentées dès la rentrée prochaine. La prime de craie comme celle du bilinguisme. Même la prime d’éloignement sera revue. Seulement, il y a une prime dont elle n’a pas parlé ; une prime qu’elle ignore complètement peut-être et qui devait pourtant figurer parmi les priorités du ministère : il s’agit de ce que nous appellerions la prime d’abrutissement. En effet l’école mauritanienne après une succession de réformes qui en elles-mêmes n’étaient peut-être pas si mauvaises que ça a atteint un stade de déliquescence tel que l’enseignant, s’il n’y prend garde est complètement abruti au bout de quelques années de pratique. Il devient nul à force de végéter. Qui n’avance pas recule dit-on.  Faut voir la devanture de la direction du personnel et tous les désoeuvrés d’enseignants qui s’y attardent comme des demeurés. C’est à cela que conduit l’abrutissement. Et pour tous ceux qui ont tenu la craie pendant au moins dix ans, il faut cette prime d’abrutissement comme indemnité. 

P comme Professeur. Un professeur qu’est-ce que c’est ? Sous nos cieux c’est un con qui n’a pas réussi et qui continue à travailler dans l’univers des adolescents ; s’il est à Nouakchott et s’il enseigne les matières scientifiques, il doit travailler 15 à 18 heures par jour pour avoir un niveau de vie décent. S’il est prof d’une matière secondaire il faut qu’il trouve le moyen de créer un réseau mafieux pour donner un coup de main aux fils à papa lors des examens moyennant une rétribution conséquente.  Quand le prof est muté dans une ville proche de Nouakchott il choisit entre faire la navette pour donner des cours dans la capitale ou trimer pour des miettes dans une école privée locale ou encore faire le taximan pendant ses heures libres. Mais quand il est dans un coin vraiment reculé,  il doit passer de longues journées à jouer aux cartes – lorsqu’il y en a – et à écouter RFI à moins de choisir de faire du commerce dans les marchés hebdomadaires. aboubakry_d@yahoo.fr 

l’enfer c’est les autres

A situation exceptionnelle  comportement exceptionnel.
La peur du  qu’ en dira t on érigée en tables de loi  dans toutes nos sociétes nous tient à sa merci et nous rend plus que vulnerable.Le moindre regard qui nous desapprouve est susceptible de nous destabiliser d’empoisonner notre existence.Or pour vivre la vie qu’on s’est choisie on a besoin de faire fi decertainescontingences.                                                                         Des heurts,des frictions il y en a toujours et il y en aura.
Mais on ne sera plus blessé par par les propos desobligeants si on decide de les ranger ds les placards divergences d opinions.Et comme ceux qui nous aiment pour de vrai ne se soucient pas de nous juger nous devons nous rendre a l evidence.On ne trouvera jamais grace aux yeux de ceux qui ne partagent pas nos choix de vie ou ceux qui nous detestent.Ceux dont les valeurs morales et sociales ne sont pas les notres sont a classer ds la rubrique « PERTES et PROFITS »car lorsqu on ne chante pas la meme chanson inutile de de se retrouver ds le meme choeur. emoticone            
Et puis franchement pourquoi s encombrer des gens qui ne nous acceptent pas tel que  nous  sommes.En realité nous sommes aux yeux des autres ce que nous avons choisi d être.Alors cessons d’être cette chose craintive,ballotée au gré des opinions et des humeursd’autrui.

emoticoneEt la seule manière de de demystifier et d’exorciser la peur est de » l’affronter tous les jours car le seul antidote connu a ce jour est LE PASSAGE A L ACTION.————-

Drama Noise |
Le rugby et plain d'autre t... |
ASSOCIATION HISTOIRE MILITA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | asiasialarabi
| Rêve Vole Vers Un Nouveau M...
| Les vidéos chocs de l'actu